S’orienter dans l’obscurité de la cage aux phobes

http://www.fdesouche.com/1185419-agression-transphobe-pendant-les-manifestation-dalgeriens-a-paris-video

Julia porte plainte et nous devons la soutenir, contre le racisme et le sexisme de ces chiens féroces de musulmans!!

Ces sales porcs ont exhibé leur sexe devant elle! Dans un pays civilisé l’exhibitionnisme , comme toutes les autres formes de sauvagerie, est puni.

Je suis peut être un peu vieux jeû mais Julia c’est un prénom féminin, Julia est donc une femme car elle se considère comme une femme.
Est juif celui qui se considère comme juif, noir celui qui se considère comme noir, musulman celui qui se considère comme musulman..
Il faut choisir, dans la fosse de Babel nous sommes engagés… il faut se salir les mains.. impossible de garder sa belle âme immaculée , pour quoi faire d’ailleurs, la mettre en Bourse ? Si l’on n’est pas islamophobe, exigence de l’humanité universelle en nous, alors on est antisémite, homophobe, trans phobie et sexiste

Oui au mariage homo, et avec porte jarretelles, bas résilles, maquillage rouge à lèvres, vaseline et robe blanche fesses à l’air encore !

Bonne bourre les amoureux-amoureuses transgenres !

Si l’on est moralisateur, contre la sodomie gay, on est antisémite, on insulte les victimes sans sépulture des camps nazis !
On est pour le retour aux années sombres!!
Au revoir les enfants !
Une transgenre musulmane a le droit de porter le voile, conformément au commandement d’Allah , et de porter en même temps une minijupe ras les fesses.. droit à la différence et en même temps à l’indifférence !!

https://www.saphirnews.com/La-premiere-musulmane-transsexuelle-defraye-la-chronique_a17495.html

https://m.usbeketrica.com/article/elles-sont-trans-mannequins-et-musulmanes

Dans « La fosse de Babel » on ne peut rester propres qu’en ayant « Les mains sales »

« L’histoire est un cauchemar dont j’essaye de m’éveiller »

« Nous sommes Dieu mais nous sommes aussi, et en même temps, le cobaye universel.. 

Cela nous donne en plus quelques droits.. » ( Drameille dans « La fosse de Babel » d’Abellio)