Monde véritable, des théories scientifiques, et monde imaginaire, de la vie et de l’instinct

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/04/16/opposition-entre-monde-imaginaire-et-monde-veritable-une-difficulte-il-ny-a-de-scientifique-que-ce-qui-est-verifiable-cest-a-dire-refutable/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/04/13/progres-de-la-conscience-pilgrims-progress-du-monde-imaginaire-plan-vital-vers-le-monde-veritable/

L’opposition entre monde véritable et monde imaginaire est la deuxième opposition fondamentale de Brunschvicg :

https://mathesisuniversalis.wordpress.com/2015/08/03/brunschvicgraisonreligion-seconde-opposition-fondamentale-monde-imaginaire-ou-monde-veritable/

La troisième opposition fondamentale se situe entre le Dieu imaginaire, personnel, anthropomorphique des religions, qui remontent aux temps primitifs d’avant Descartes, et Dieu divin,Idée de l’Un, Dieu des philosophes et des Savants

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/08/14/brunschvicgraisonreligion-troisieme-opposition-fondamentale-dieu-humain-ou-dieu-divin/

Ainsi le monde des religions et des nations ou des peuples, est imaginaire : c’est en ce sens que je suis universaliste.
Il n’y a d’universel que la Raison sur laquelle se fonde la science