Archives pour la catégorie économie

Non, ce n’est pas de l’euthanasie, c’est un crime d’Etat qui se déroule à Reims, l’assassinat programmé de Vincent Lambert

Vincent Lambert n’est pas en fin de vie, il est simplement gravement handicapé ! Il n’est pas l’objet d’un traitement, mais hydraté et nourri et ce qui va se passer, c’est qu’il ne sera plus hydraté et nourri . C’est à dire qu’on va laisser un être humain mourir de faim et de soif, sans lui prêter assistance.
Certes il est dans un état végétatif, mais ce qu’on passe sous silence, c’est que la science progresse et que peut être dans quelques années on saura le ramener à une vie consciente normale.
Et les ordures de collabos de Radio Macron, France Infos, des qu’ils parlent de la mère dde Vincent Lambert , rappellent d’un ton haineux qu’elle est. « proche des milieux catholiques traditionalistes » , est ce qu’ils préciseraient sa religion si elle était musulmane ou juive ? Mais on ne laisserait pas mourir Vincent Lambert s’il était musulman, pour ne pas provoquer le CCIF

LCI islamocollabo

http://www.fdesouche.com/1040491-sans-les-migrants-leurope-se-depeuple-le-chiffre-du-jour-de-lci

Une tendance à la baisse de la population, ce n’est pas si grave que cela .. il y en a toujours eu , sur des périodes plus ou moins longues, pour toutes les civilisations. Mais ces populations d’envahisseurs vont avoir des besoins, consommer, et comme ils ne travailleront pas, ce sera aux travailleurs européens de souche un travail supplémentaire pour nourrir et loger ces parasites. Cela pour le point de vue économique. Mais les envahisseurs afro-musulmans ne seront jamais chez eux en Europe, qui ne sera jamais musulmane.

Étude du CNRS sur l’impact économique de l’afflux de migrants

Vous ne pouvez pas l’avoir loupée :

http://www.fdesouche.com/1028209-selon-des-chercheurs-du-cnrs-lafflux-de-migrants-est-neutre-pour-leconomie

On en parle sur tous les merdias collabos, mais l’impact neutre devient vite autre chose : sur France Infos, dans une émission en dehors des journaux réguliers toutes les demi-heures, un des intervenants (un socialaud ) s’extasie sur l’apport positif des migrations pour notre économie! C’est simple : ces gens là vont nous sauver de la misère !

Remarquons que l’étude a été menée par trois hommes dont un maghrébin et un africain.

« Une étude de trois chercheurs du CNRS, Hippolyte d’Albis, Ekrame Boubtane et Dramane Coulibaly, évalue l’effet de l’afflux de migrants et demandeurs d’asile pour les économies européennes. Elle tend à prouver que leur impact est nul, voire positif. Certes, elle ne prend pas en compte les tensions sociales que les migrants peuvent provoquer.« 

Sauf que c’est Hippolyte d’Albis qui est invité sur France Infos pour en parler..

Ce n’est pas nouveau : en Angleterre le gouvernement Blair avait mené le même genre d’etude, dont les résultats avaient été biaisés par un tour de passe passe grossier .. c’est expliqué dans le livre de Douglas Murray «  L’étrange suicide de l’Europe. On avait choisi, pour représenter tous les immigrés récents, les personnes en provenance de France partis au Royaume Uni après 1995, après la construction du tunnel sous la Manche, et considérer ces immigrés un peu spéciaux comme représentatifs de l’immigration en général requiert un degré de mauvaise foi assez conséquent.

Plus généralement tous les effets consacrés à La Défense du bilan économique de l’immigration s’appuie sur ce genre de manipulation : ne prendre en considération que les plus éduqués d’entre tous les migrants, originaires de pays développés (Europe, USA, Canada, Australie, blancs d’Afrique du Sud) . Selon Douglas Murray, «  au rang des personnes qu ont eu recours à ce tour de passe passe on trouve La commissaire européenne Cécilia Malmstrom et le représentant de l’ONU Peter Sutherland « 

Je ne connais pas l’étude du CNRS mais je ne vois pas pourquoi elle n’y aurait pas eu recours elle aussi : on ne change pas une stratégie qui gagne.

On peut se demander combien les trois auteurs ont touché pour cette basse œuvre (peut être ont ils été payés en nature ) . De toute façon si les migrations rapportent gros, alors ce n’est plus pour « nos valeurs «  que l’on accueille ces pauvres gens, qui vont payer nos retraites. Il faut choisir : soit on est une belle conscience morale immaculée, soit on est grossièrement intéressé, ou tout au moins un petit malin qui joint l’utile à l’agréable, comme une pute qui achète un studio pour habiter et faire des passes.