Archives pour la catégorie Philosophie

Combat contre le naziSSlam : le danger de l’antisémitisme

Comme je l’ai déjà dit j’ai changé d’avis sur plusieurs questions, notamment le sionisme . Pourquoi? Parce que ce cornier, et pas seulement lui, assimile « les juifs » à un peuple, voire une race . Or les juifs ne sont pas plus un peuple que « les musulmans » ou « les chrétiens ». Les considérer comme un peuple est un exemple de ce que j’appelle « déchéance ontologique » , qui est propre à notre époque moderne, et qu’elle a hérité de son passé judéo-chrétien. Islam, christianisme et judaïsme forment un tout, né serait ce que parce qu’évangiles comme Coran sont issus des écritures hébraïques, de l’ancien testament .

https://aventerrien.wordpress.com/2012/03/29/bile-et-coran-sont-un-tout-unique-et-un/

Je n’admets plus la thèse de Gallez selon laquelle le Coran a été écrit par des scribes ébionites, car les ébionites (judéo-chrétiens ) ont formé un courant spirituel très noble qui aboutit, comme le montre l’oeuvre de José Dupré, aux Bogomiles et aux Cathares, ce qui est incompatible avec l’Islam.

Ce qui réunit ancien testament, nouveau testament et Coran , juifs, chrétiens et musulmans, c’est un « esprit » face aux textes hérité des « acousmatiques «  Pythagoriciens dans leur opposition aux « mathématiciens « : c’est Léon Brunschvicg qui a thématisé ce schisme parmi les pythagoriciens:

https://hottandphilosophy.wordpress.com/2019/01/29/conception-mystique-des-nombres-un-cas-de-faux-idealisme/

https://hottandphilosophy.wordpress.com/2019/01/28/le-schisme-des-pythagoriciens-et-la-conception-mystique-des-nombres-dans-la-guematria/

Ainsi qu’une substitution du Dieu Transcendant et personnel à l’Esprit immanent :

https://hottandphilosophy.wordpress.com/2019/01/30/le-dieu-transcendant-des-religions-abrahamiques-contre-la-vie-de-lesprit-immanent-de-la-philosophie/

Il en résulte d’ailleurs des guerres de religion incessantes : entre catholiques et protestants, sunnites et shiites….

Le sionisme a ceci de commun avec l’antisémitisme qu’il transforme « les juifs » en un peuple, qui a le droit d’avoir un État. Or ce qui réunit les juifs,amis aussi les chrétiens et les musulmans, ce n’est pas un héritage racial, une communauté de sang : c’est une attitude (dégénérée) face aux textes, attitude propre à la kabbale, à la guématrie et l’abjad, et une conception de Dieu-Un comme Transcendant , c’est à dire de l’Un séparé , qui ne peut aboutir qu’ à des catastrophes.

L’ unification est l’acte affirmatif de l’esprit, qui est l’universel concret : l’Un séparé est absolument exclu, il serait objet de croyance comme toute imagination de transcendance, alors que l’universel concret, l’esprit, est vérifié immédiatement dans l’immanence radicale de la conscience. « Croire ou vérifier, l’alternative est inéluctable »

Michel Onfray : « Sagesse » le nouveau livre; sur les Gilets jaunes

Onfray face à Patrick Cohen mal rasé, les joues gonflées, qui le contredit systématiquement.

Onfray l’homophobe, l’antisémite, ou traité comme tel par une certaine population

Onfray qui dit qu’il ne veut surtout pas qu’on suspende l’aide aux migrants, mais qu’on aide aussi les provinciaux.. ( et pourquoi pas raser gratis ?)

Pour le mouvement des Gilets jaunes, se structurer, avoir des représentants revient à mourir..

Les représentants autoproclamés reçus par Édouard Philippe sont des escrocs , des échappés d’asiles qui ne représentent rien..

Le mouvement des « gilets jaunes » c’est l’immanence radicale , l’Un : or « l’Un n’est pas »c’est le résultat selon Badiou du «  Parménide » de Platon. L’ Un étant, ce serait l’ensemble de tous les ensembles, qui n’existe pas d’après le paradoxe de Russell :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_Russell

Un ensemble est par définition sans structure : y introduire de la structure ce serait y ajouter des relations entre les éléments, le transformer en une catégorie. L’ensemble , modèle de l’étant en ontologie, disparaîtrait..
c’est parce que les Gilets jaunes sont la représentation, sur le plan de l’être du monde, de l’immanence , de l’Un qui n’est pas, qu’ils ne peuvent être représentés ni structurés : ce serait le cas s’il y avait un « ensemble des Gilets jaunes » , ce qui serait contradictoire. Les Gilets jaunes ne seraient pas les Gilets jaunes s’ils constituaient un ensemble, et donc s’ils pouvaient être représentés ou structurés.

Les Gilets jaunes c’est la Liberté.. ou la Mort!

https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/Poemes/victor_hugo/la_plume_de_satan

Alain Soral : la troisième guerre mondiale à venir

Je suis d’accord sur une seule chose : mieux vaut écouter Soral qu’Emmanuel Todd.

Je ne suis pas d’accord pour tout coller sur Israël et le sionisme : trop simpliste.

Nous savons maintenant que l’Islam est, comme le christianisme, issu du judaïsme , le judéo-christianisme des nazaréens qui admettaient certaines parties de l’Evangile en plus de la Torah . Donc il est réducteur et faux de parler de « judeo- chrétiens » ou judeo-protestants à propos d’une future alliance occidentale contre l’islam. Les judéo-chrétiens ce sont les musulmans ! Cela dit : j’ai bien précisé que je suis du côté d’Israel uniquement parce que ceux qui croient à un Messie qui unifiera l’humanité sous une règle de fer ( qui sera la Sharia) ce sont les musulmans héritiers sans le savoir des nazaréens. Mais la religion juive, d’où est sortie tout cette merde, est aussi stupide que les autres : cette stupidité c’est d’identifier Dieu étant ( le Dieu des armées ) avec l’Un, avec une notion métaphysique , c’est ce que j’appelle le mythème de l’Un :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/09/19/nouvelle-terminologie-idees-mathemes-et-mythemes/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/10/05/mythemes-de-lun-la-difference-entre-coran-et-bible/

Cela revient à coller, identifier l’être et l’un, or les deux sont incompatibles selon ces lignes de Brunschvicg (chapitre V)

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/heritage_de_mots_idees/heritage_de_mots.html

« Dieu ne naîtra pas d’une intuition tournée vers l’extérieur comme celle qui nous met en présence d’une chose ou d’une personne. Dieu est précisément ce chez qui l’existence ne sera pas différente de l’essence ; et cette essence ne se manifestera que du dedans grâce à l’effort de réflexion qui découvre dans le progrès indéfini dont est capable notre pensée l’éternité de l’intelligence et l’universalité de l’amour. Nous ne doutons pas que Dieu existe puisque nous nous sentons toujours, selon la parole de Malebranche, du mouvement pour aller plus loin jusqu’à cette sphère lumineuse qui apparaît au sommet de la dialectique platonicienne où, passant par dessus l’imagination de l’être, l’unité de l’Un se suffit et se répond à soi-même. Méditer l’Être nous en éloigne ; méditer l’unité y ramène.« 
L’un n’est pas, il doit être : l’être De l’Un, et de Dieu, est sur le registre du « devoir être « 

Que les croyants juifs soient, comme les croyants chrétiens ou musulmans, des cinglés dangereux, d’accord : mais tout coller sur la seule responsabilité des juifs , à cause de leur tribalisme , (qui est le même pour certains musulmans) non.

Au total je suis persuadé que la vérité triomphera ; et la vérité c’est que Dieu, l’Un, n’est pas. Dieu est une Idée, qui n’est pas. Et toutes ces histoires à dormir debout de Messie, de retour du Christ, sont des retours de vomi de l’antiquité De l’âge d’avant la science. La minorité nazaréenne racontait aux premiers musulmans de telles histoires : une fois Jérusalem reconquise, le Messie viendrait et prendrait leur tête pour conquérir et islamiser la Terre. Seulement il n’y a pas eu de Messie et les nazaréens ont été jugés menteurs et massacrés..

11 septembre 2001 : la mort d’Ulysse, « l’homme occidental »

http://www.contrelitterature.com/archive/2008/01/30/11-septembre-2001-la-mort-d-ulysse.html

« Ulysse, figure légendaire de l’homme occidental, a donc suivi une voie illégitime et, bien qu’il aperçoive, escarpée et abrupte, la montagne du Purgatoire au milieu du grand océan de l’Être, il ne peut l’atteindre et encore moins le « Paradis terrestre » qui se trouve en son sommet ; c’est qu’il a négligé son âme pour s’adonner à la perversion de l’intelligence, à la joie de la connaissance illimitée du « Non-Être » du monde en tant que spectacle. Ulysse a sacrifié l’Esprit à l’esprit moderne. »

Les dérives d’Edwy Plenel et de l’islamogauchisme

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/10/20/faux-idealisme-le-cas-dedwy-plenel-et-de-lislamogauchisme/