Archives pour la catégorie Marie Anne Cochet

Fatima 3/10 : le purgatoire sur cette terre à travers le martyre des enfants

Le martyre des enfants , on est en pleine actualité avec les migrations incontrôlées organisées par les réseaux pédophiles mafieux LGBTQPed

J’ajoute que l’Eglise y participe en encourageant l’immigration et a largement contribué au martyre des enfants au cours de l’Histoire.
Des le début de la vidéo, le commentateur se permet de cracher sur le grand Kant

Pour mettre à bas les réseaux sataniques pédophiles, nous devons nous inspirer des grands philosophes, c’est à dire des grands philosophes idéalistes du devoir moral : Kant, Lagneau , Lachelier, Alain, Brunschvicg, et de la religion dans les limites de la Raison, en envoyant promener la prière et toutes les bondieuseries surnaturelles, en ne gardant comme images mythiques que Marie, le Féminin éternel qui nous entraîne à sa suite vers les hauteurs de l’Esprit.

Bref, le « christianisme des philosophes » de Spinoza et Brunschvicg…

Monde véritable, des théories scientifiques, et monde imaginaire, de la vie et de l’instinct

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/04/16/opposition-entre-monde-imaginaire-et-monde-veritable-une-difficulte-il-ny-a-de-scientifique-que-ce-qui-est-verifiable-cest-a-dire-refutable/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/04/13/progres-de-la-conscience-pilgrims-progress-du-monde-imaginaire-plan-vital-vers-le-monde-veritable/

L’opposition entre monde véritable et monde imaginaire est la deuxième opposition fondamentale de Brunschvicg :

https://mathesisuniversalis.wordpress.com/2015/08/03/brunschvicgraisonreligion-seconde-opposition-fondamentale-monde-imaginaire-ou-monde-veritable/

La troisième opposition fondamentale se situe entre le Dieu imaginaire, personnel, anthropomorphique des religions, qui remontent aux temps primitifs d’avant Descartes, et Dieu divin,Idée de l’Un, Dieu des philosophes et des Savants

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/08/14/brunschvicgraisonreligion-troisieme-opposition-fondamentale-dieu-humain-ou-dieu-divin/

Ainsi le monde des religions et des nations ou des peuples, est imaginaire : c’est en ce sens que je suis universaliste.
Il n’y a d’universel que la Raison sur laquelle se fonde la science

Combat contre le naziSSlam : le danger de l’antisémitisme

Comme je l’ai déjà dit j’ai changé d’avis sur plusieurs questions, notamment le sionisme . Pourquoi? Parce que ce cornier, et pas seulement lui, assimile « les juifs » à un peuple, voire une race . Or les juifs ne sont pas plus un peuple que « les musulmans » ou « les chrétiens ». Les considérer comme un peuple est un exemple de ce que j’appelle « déchéance ontologique » , qui est propre à notre époque moderne, et qu’elle a hérité de son passé judéo-chrétien. Islam, christianisme et judaïsme forment un tout, né serait ce que parce qu’évangiles comme Coran sont issus des écritures hébraïques, de l’ancien testament .

https://aventerrien.wordpress.com/2012/03/29/bile-et-coran-sont-un-tout-unique-et-un/

Je n’admets plus la thèse de Gallez selon laquelle le Coran a été écrit par des scribes ébionites, car les ébionites (judéo-chrétiens ) ont formé un courant spirituel très noble qui aboutit, comme le montre l’oeuvre de José Dupré, aux Bogomiles et aux Cathares, ce qui est incompatible avec l’Islam.

Ce qui réunit ancien testament, nouveau testament et Coran , juifs, chrétiens et musulmans, c’est un « esprit » face aux textes hérité des « acousmatiques «  Pythagoriciens dans leur opposition aux « mathématiciens « : c’est Léon Brunschvicg qui a thématisé ce schisme parmi les pythagoriciens:

https://hottandphilosophy.wordpress.com/2019/01/29/conception-mystique-des-nombres-un-cas-de-faux-idealisme/

https://hottandphilosophy.wordpress.com/2019/01/28/le-schisme-des-pythagoriciens-et-la-conception-mystique-des-nombres-dans-la-guematria/

Ainsi qu’une substitution du Dieu Transcendant et personnel à l’Esprit immanent :

https://hottandphilosophy.wordpress.com/2019/01/30/le-dieu-transcendant-des-religions-abrahamiques-contre-la-vie-de-lesprit-immanent-de-la-philosophie/

Il en résulte d’ailleurs des guerres de religion incessantes : entre catholiques et protestants, sunnites et shiites….

Le sionisme a ceci de commun avec l’antisémitisme qu’il transforme « les juifs » en un peuple, qui a le droit d’avoir un État. Or ce qui réunit les juifs,amis aussi les chrétiens et les musulmans, ce n’est pas un héritage racial, une communauté de sang : c’est une attitude (dégénérée) face aux textes, attitude propre à la kabbale, à la guématrie et l’abjad, et une conception de Dieu-Un comme Transcendant , c’est à dire de l’Un séparé , qui ne peut aboutir qu’ à des catastrophes.

L’ unification est l’acte affirmatif de l’esprit, qui est l’universel concret : l’Un séparé est absolument exclu, il serait objet de croyance comme toute imagination de transcendance, alors que l’universel concret, l’esprit, est vérifié immédiatement dans l’immanence radicale de la conscience. « Croire ou vérifier, l’alternative est inéluctable »