Archives pour la catégorie Simone Weil

Alain Soral : la troisième guerre mondiale à venir

Je suis d’accord sur une seule chose : mieux vaut écouter Soral qu’Emmanuel Todd.

Je ne suis pas d’accord pour tout coller sur Israël et le sionisme : trop simpliste.

Nous savons maintenant que l’Islam est, comme le christianisme, issu du judaïsme , le judéo-christianisme des nazaréens qui admettaient certaines parties de l’Evangile en plus de la Torah . Donc il est réducteur et faux de parler de « judeo- chrétiens » ou judeo-protestants à propos d’une future alliance occidentale contre l’islam. Les judéo-chrétiens ce sont les musulmans ! Cela dit : j’ai bien précisé que je suis du côté d’Israel uniquement parce que ceux qui croient à un Messie qui unifiera l’humanité sous une règle de fer ( qui sera la Sharia) ce sont les musulmans héritiers sans le savoir des nazaréens. Mais la religion juive, d’où est sortie tout cette merde, est aussi stupide que les autres : cette stupidité c’est d’identifier Dieu étant ( le Dieu des armées ) avec l’Un, avec une notion métaphysique , c’est ce que j’appelle le mythème de l’Un :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/09/19/nouvelle-terminologie-idees-mathemes-et-mythemes/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/10/05/mythemes-de-lun-la-difference-entre-coran-et-bible/

Cela revient à coller, identifier l’être et l’un, or les deux sont incompatibles selon ces lignes de Brunschvicg (chapitre V)

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/heritage_de_mots_idees/heritage_de_mots.html

« Dieu ne naîtra pas d’une intuition tournée vers l’extérieur comme celle qui nous met en présence d’une chose ou d’une personne. Dieu est précisément ce chez qui l’existence ne sera pas différente de l’essence ; et cette essence ne se manifestera que du dedans grâce à l’effort de réflexion qui découvre dans le progrès indéfini dont est capable notre pensée l’éternité de l’intelligence et l’universalité de l’amour. Nous ne doutons pas que Dieu existe puisque nous nous sentons toujours, selon la parole de Malebranche, du mouvement pour aller plus loin jusqu’à cette sphère lumineuse qui apparaît au sommet de la dialectique platonicienne où, passant par dessus l’imagination de l’être, l’unité de l’Un se suffit et se répond à soi-même. Méditer l’Être nous en éloigne ; méditer l’unité y ramène.« 
L’un n’est pas, il doit être : l’être De l’Un, et de Dieu, est sur le registre du « devoir être « 

Que les croyants juifs soient, comme les croyants chrétiens ou musulmans, des cinglés dangereux, d’accord : mais tout coller sur la seule responsabilité des juifs , à cause de leur tribalisme , (qui est le même pour certains musulmans) non.

Au total je suis persuadé que la vérité triomphera ; et la vérité c’est que Dieu, l’Un, n’est pas. Dieu est une Idée, qui n’est pas. Et toutes ces histoires à dormir debout de Messie, de retour du Christ, sont des retours de vomi de l’antiquité De l’âge d’avant la science. La minorité nazaréenne racontait aux premiers musulmans de telles histoires : une fois Jérusalem reconquise, le Messie viendrait et prendrait leur tête pour conquérir et islamiser la Terre. Seulement il n’y a pas eu de Messie et les nazaréens ont été jugés menteurs et massacrés..

Grande victoire de la démocratie contre le féminazisme. : élection du juge Brett Kavanaugh à la Cour Suprême

http://www.fdesouche.com/1084185-etats-unis-le-senat-confirme-le-juge-brett-kavanagh-a-la-cour-supreme

Pourquoi ces agressions sexuelles inventées de toutes pièces sortent elles justement 36 ans après les faits putatifs, à l’occasion de la nomination du juge ?

Calomniez, il en restera toujours quelque chose..

Le mouvement fasciste et féminazi MeToo a tenté de jeter des bâtons dans les roues de TRUMP en suscitant ces accusations mensongères,des accusations arbitraires et forgées comme l’étaient la plus grande partie des dénonciations sur Twitter impulsées par ce mouvement . Et cette montée du fascisme et de la loi de Lynch a réussi au delà de toutes ses espérances!

Ce qui se passe actuellement dans le monde est terrifiant. Et ce que les collabos appellent « montée du populisme et de l’extrême droite » n’est qu’une réaction salutaire face à cette montée des périls qui rappelle l’ascension hitlérienne dans les années 20-30

Ce qui s’annonce là c’est la révolution du nihilisme qui était justement le nom donné au nazisme par Hermann Rauschning, qui avait été un proche d’Hitler et a voulu prévenir le monde de l’Abime qui s’ouvrait :

https://www.persee.fr/doc/polit_0032-342x_1940_num_5_2_5542_t1_0174_0000_2

Croyez vous que si j’accusais Marlene Schiappa d’avoir tenté de me harceler je ne serais pas jeté en prison ?

Ce qui se passe c’est que le féminazisme tente de prendre le pouvoir en Occident , dans une alliance contre nature avec la Bête Islam et Les mouvement racistes et communautarismes du suprématisme noir …

Le diagnostic posé par le honteux site antisémite Démocratie participative est juste, mais la solution proposée, la Charia blanche, est inepte:

https://democratieparticipative.biz/la-prof-emeline-guerrini-alias-antastesia-la-chienne-decrete-quil-ny-a-pas-de-racisme-anti-blanc-ni-en-afrique-du-sud-ni-en-europe/

Elle consisterait à s’inspirer des solutions adoptées par les sauvages, à ramener l’humanité moderne au rang des primitifs, et de leurs tribus simiesques..

Ce qui s’annonce c’est le Mal qui vient :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/09/30/le-mal-qui-vient-temps-de-la-fin-et-fin-des-temps-pierre-henri-castel/

et il est paradoxal que le seul rempart qui apparaît soit TRUMP et Bolsonaro ou Salvini ( qui lui est un type bien).

C’est à chacun de nous de mener ce combat eschatologique contre la Bête aux têtes innombrables : Islam,LGBT, féminazisme, invasion migratoire, antisionisme et antisémitisme..

Ici une des grandes œuvres initiatiques du vingtième siècle peut et doit nous inspirer : la « Montagne magique » de Thomas Mann .

Une roman qui relate l’initiation d’un ingénieur , Hans Castorp, bloqué dans un sanatorium à Davos.

Au cours d’une tempête où il frôle la mort il découvre le socle ultime de la résistance au Mal en lui même : «  je veux être bon » et le livre se termine sur la guerre criminelle de 1914 par cette question :

« L’Amour s’élèvera t’il un jour ? »

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/06/12/lamour-agape-est-une-pensee/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/04/28/eros-est-la-negation-dagape/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/04/18/lamour-selevera-til-un-jour-mais-quel-amour-eros-ou-agape/

La première tâche qui nous incombe est initiatique, non pas politique. C’est l’ascèse vitale brider en nous les désirs du plan vital : manger frugalement , pas d’alcool , pas de sexe.. bref ele mode de vie des « bons hommes » ( je veux être bon) les Cathares .

Cette ascèse vitale doit être accompagnée d’une ascèse spirituelle visant la « pauvreté en esprit » et débutant par s’abstenir de perdre son temps dans les loisirs ( Internet, télé, lectures frivoles, presse)

Cet idéal spirituel passe par la lecture attentive de deux des plus grands esprits providentiels des temps contemporains :

Simone Weil (la philosophe, élève de Brunschvicg à Normale) :

http://classiques.uqac.ca/classiques/weil_simone/weil_simone.html

Et José Dupré :

https://laviedelesprit.wordpress.com/2013/02/05/la-revolution-de-pensee-jose-dupre/

Recours à l’une des plus grandes philosophes de tous les temps : la nouvelle Hypathie, Simone Weil

J’ai déclaré depuis longtemps que l’opposition gauche – droite est artificielle et propre au plan vital, politique , et doit donc être relativisée. Néanmoins la tendance récente du macronisme, c’est à dire le Mal et le Mensonge, à se dire « ni de droite ni de gauche «  me donne à réfléchir.

Il ne fait aucun doute pour moi qu’un blog comme « Riposte laïque «  Ne ment pas lorsqu’il se dit « de gauche ». Et c’est la raison pour laquelle je soutiens ce site contre les persécutions de la fausse gauche, démoniaque , enlisée dans le marécage du plan vital et impuissante à s’en dégager, n’ayant d’ailleurs aucune volonté en ce sen.

Dans cette optique , une philosophe comme Simone Weil, juive et persécutée à ce titre mais n’hésitant pas à se dire dans une lettre de 1941 à Xavier Vallat « chrétienne, française, nourrie de la tradition grecque » , hostile à Brunschvicg mais donnant toute son importance à la science héritée de Descartes et des grecs, communiste mais diagnostiquant l’imposture du « matérialisme dialectique «  , est une ressource importante plutôt qu’un recours, comme Émile Chartier (Alain) et Brunschvicg d’ailleurs .

Son antijudaisme a été stigmatisé et comparé à un « antisémitisme » ce qui est absurde. Cette femme ayant comparé Moise et ses « lois » à l’Action française de Maurras serait de nos jours condamnée pour islamophobie, et écrirait pour « Riposte laïque » , j’en suis convaincu. On trouve ses œuvres les plus importantes ici :

http://classiques.uqac.ca/classiques/weil_simone/weil_simone.html