Archives pour la catégorie Racisme

Racisme anti-asiatique : agression filmée à Paris, les agresseurs racistes ne sont pas blancs

http://www.fdesouche.com/1084915-paris-13e-agression-filmee-dun-couple-dorigine-asiatique-a-son-domicile

Vincent Crase : le néo-nazi « en marche » (au pas de l’oie) ami de Benalla

http://www.fdesouche.com/1074811-vincent-crase-comparse-de-benalla-a-t-il-ecrit-des-poemes-dinspiration-nazie

#FakeNews à Beaune c’était un règlement de comptes entre racailles , pas une agression raciste

https://ripostelaique.com/fusillade-a-beaune-cetait-un-reglement-de-compte-entre-gens-du-voyage-et-muzz.html

Seulement c’est trop tard, le mal est fait, les menteurs professionnels « antiracistes » ( c’est à dire racistes anti-francais de souche ) ont réussi à provoquer la haine contre ce qu’ils appellent extrême droattte:

http://www.fdesouche.com/1056691-ils-ont-reagi-trop-vite-a-la-fusillade-de-beaune-florilege

« Beaune : les auteurs présumés arrêtés, le mobile raciste retenu. Tentative d’homicide sur les policiers lors de l’interpellation. La haine identitaire est là. Elle veut tuer« 

« Présentée un moment comme un ratonnade raciste, il s’est avéré depuis que la fusillade de Beaune était un règlement de compte qui a dégénéré entre des gens du voyage et des Maghrébins sur fond de trafic de voitures volées. Cela n’a pas empêché des militants, politiciens de sur-réagir avant même de connaître les tenants et les aboutissants de l’embrouille. »

Le but ? Comme le fake de l’agression raciste en Italie, faciliter l’invasion africaine de l’Europe, en interdisant de s’y opposer, sous peine d’être accusé de « racisme »

https://reseaulibre.org/site/2018/08/11/beaune-les-cons-en-action/

https://reseaulibre.org/site/2018/08/11/beaune-les-tireurs-arretes/

Jeune femme giflée en plein Paris

http://www.fdesouche.com/1050413-paris-violemment-frappee-par-un-harceleur-marie-temoigne-jetais-prete-a-me-battre

si l’homme avait été « non blanc », cette vidéo aurait elle été autant partagée ?

Hôtel Rwanda 2004 : le génocide de 1994 au Rwanda

Ce film est ici en vf :

https://m.ok.ru/video/93312387670

https://www.courrierinternational.com/article/2012/03/29/paul-rusesabagina-et-si-le-heros-d-hotel-rwanda-etait-un-salaud

Un autre film sur le génocide, «  Un dimanche à Kigali » :

Personne de censé ne tenterait de nier ce génocide rwandais , il y a trop de preuves, de films, de photos, de témoins. Par contre de plus en plus nombreux sont ceux qui nient le génocide hitlérien , pourquoi? Parce que les victimes sont juives, et qu’il y a tout un tas d’antisémites un peu partout, et surtout parmi les peuples musulmans.

La réalité indéniable de l’horreur de 1994 au Rwanda doit nous faire réfléchir , il existe une intéressante vidéo :

sur l’abominable site « Démocratie participative «  . Plus généralement, ce que l’on peut reprocher au « racisme » c’est selon cette vidéo de « racialiser les ethnies et les peuples «  et de confondre pluriracialité et pluriethnicité. Or la pluriracialité est une erreur, il n’y a selon cette vidéo qu’une seule race à l’intérieur de l’espèce humaine, race qui se confond donc avec l’espèce dite de l’homme de Cromagnon ou « homo sapiens » qui est la nôtre : nous sommes tous des Cromagnon , que nous soyons blancs, noirs, jaunes.. il y a eu d’autres espèces, notamment Néanderthal , ou l’homme de Florès, les néandertaliens ont eu des contacts avec Cromagnon avant de disparaître et sans doute des métissages :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Homo_sapiens

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Homme_de_Néandertal

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Homme_de_Denisova

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Homme_de_Florès

Les scientifiques répugnent à employer le terme de « race », sans doute à cause des excès auxquels cette notion a conduit par le passé. Adopter une position raciste consiste à donner aux critères physicalistes et biologiques ( dentition, forme du squelette, groupe sanguin, chevelure …) une importance cruciale, qu’ils n’ont pas, pour l’analyse de l’évolution historique des peuples.

Ce sont les phénomènes « culturels » qui prédominent dans l’évolution des groupes humains, des tribus et des peuples , aussi les racistes maximalistes ont ils tort en tentant d’isoler la partie physique, biologique, pour lui donner la prédominance . Hitler lui même déclarait « Je sais très bien qu’il n’existe pas de races pures; nous autres racistes nous voulons que les races deviennent pures, nous ne disons pas que les races sont pures », ce qui n’ est possible qu’au moyen de « lois raciales «  , interdisant le métissage.. seulement ici apparaît une difficulté : quelles sont les races ? faut il adopter une classification naïve, inspirée de l’observation des caractères physiques les plus apparents (en gros : noirs, blancs, jaunes) ou bien faut il s’inspirer des classifications, de nature statistique, de l’anthropologie qui distingue à l’intérieur de la « race blanche » plusieurs sous-groupes : alpins, méditerranéens, nordiques (dolichocéphales blonds), daliques (brachycéphales blonds), … Or les horreurs qui se sont produites au Rwanda et en ex-Yougoslavie démontrent l’inanité de ce point de vue raciste : au Rwanda ce sont des noirs qui ont massacré d’autres noirs. À Sarajevo ce sont des blancs qui ont massacré d’autres blancs qui avaient une religion ( facteur « culturel ») différente. Nous sommes au point de prendre une décision : éliminer le point de vue purement racial, ou racialiste. L’homme n’est pas un animal dans une batterie ou une étable. Cela ne veut pas dire devenir un « antiraciste moralisateur «  car justement les antiracistes ont la fâcheuse tendance à classer les humains selon la race (qui n’existe pas selon eux ) en distinguant les blancs des noirs etc.. selon les « antiracistes » les musulmans deviennent une race victime d’un racisme appelé « islamophobie » , de même l’homophobie est assimilée à un racisme, et donc les homosexuels à une race. On nage en plein absurde…

Selon le point de vue métaphysique que j’adopte, le plan des Idées, dont parlait Platon, prédomine absolument sur le plan vital, le monde de l’histoire :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/a-propos-de-ce-blog-plan-vital-et-plan-spirituel-dans-leur-dualite-qui-est-louvert/

mais ce que j’appelle ici « culturel » ne se situe pas sur le plan spirituel de l’Idée, mais fait partie, comme tout ce qui est seulement psychique, du plan vital , au même titre que les essences purement biologiques et physiques : les religions , toutes, sont enlisées sur le plan vital, elles ne sont pas assez religieuses, spirituelles.

Seulement ce point de vue « spiritualiste » est , plutôt qu’un obstacle d’ordre moralle véritable empêchement à adopter un point de vue « naturaliste », raciste : cela serait une contradiction. Dans les choses humaines, le spirituel (le plan internel de l’Idée) prime sur le « culturel » , l’ethnique particulariste, qui lui même prime sur le « naturaliste » physicaliste.

Dans l’histoire l’accés au plan spirituel de l’Idée à été donné à l’humanité une seule fois : lors de la naissance de la Science moderne au 17 eme siècle, en Europe. Cela constitua selon les mots de Brunschvicg un « déplacement dans l’axe de la vie religieuse «  :

https://leonbrunschvicg.wordpress.com/quelques-citations-eparses-de-brunschvicg-particulierement-eclairantes-voire-illuminatrices/

« Le fait décisif de l’histoire, ce serait donc, à nos yeux, le déplacement dans l’axe de la vie religieuse au XVIIe siècle, lorsque la physique mathématique, susceptible d’une vérification sans cesse plus scrupuleuse et plus heureuse, a remplacé une physique métaphysique qui était un tissu de dissertations abstraites et chimériques autour des croyances primitives.L’intelligence du spirituel à laquelle la discipline probe et stricte de l’analyse élève la philosophie, ne permet plus, désormais, l’imagination du surnaturel qui soutenait les dogmes formulés à partir d’un réalisme de la matière ou de la vie. L’hypothèse d’une transcendance spirituelle est manifestement contradictoire dans les termes ; le Dieu des êtres raisonnables ne saurait être, quelque part au delà de l’espace terrestre ou visible, quelque chose qui se représente par analogie avec l’artisan humain ou le père de famille. Étranger à toute forme d’extériorité, c’est dans la conscience seulement qu’il se découvre comme la racine des valeurs que toutes les consciences reconnaissent également. »

C’est de cette mutation spirituelle que date la possibilité de la véritable religion, qui consiste à « renoncer à la mort » c’est à dire au plan vital : donc à établir la dualité des plans et à permettre à la conscience humaine à renoncer à la mort, au plan vital, pour le monde supérieur de l’Idée , « Royaume des cieux ». Cette religion véritable est assimilable à une pensée-selon-l’un qui s’oppose à la pensée ordinaire, selon l’être, et permet l’élévation de l’âme humaine dans l’Amour- Agapé :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/04/28/eros-est-la-negation-dagape/

https://lhommeoccidental.wordpress.com/2018/06/12/lamour-agape-est-une-pensee/

Mais la science permet autre chose : l’augmentation de la puissance d’action , économique et militaire , dans le monde

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » : c’est la seconde option , ou voie, la voie de la mort, qui fut prise par l’humanité européenne à partir du 18 eme siècle. Il y a des raisons à cela : l’une des explications est la pression constante que l’armée ottomane (y compris les pirates « barbaresques » depuis l’Afrique du Nord, protectorat turc à l’époque ) faisait peser sur l’Europe jusqu’à l’expédition militaire de 1830 . Ce n’est que grâce à la supériorité militaire que lui donnait la science que l’Europe échappa à l’islamisation . Ce que Léon Brunschvicg appelle « sociétés inférieures «  plutôt que « races inférieures «  ce sont les sociétés primitives d’avant la Science , d’avant la ligne de partage des temps qu’est le cartésianisme :

https://renatuscartesiusmathesisuniversalis.wordpress.com/descartes-la-ligne-de-demarcation-des-temps/

On peut les appeler aussi des « sociétés érotiques «  , en se rappelant que l’Amour- Agapé , que seul permet le « déplacement dans l’axe de la vie religieuse «  s’oppose à Éros . Mais comme l’Europe a pris la voie de la « Science sans conscience «  , elle est (re)devenue une « société érotique «  , surtout après 1968 (mais mêmes aux trois siècles précédents elle n’avait jamais vraiment cessé de l’être.. Science sans conscience n’est que ruine de l’âme).

La véritable raison pour laquelle il faut empêcher l’immigration afro-musulmane n’est pas d’ordre racial (il n’y a pas de races supérieures, seulement des sociétés érotiques et la possibilité que l’Amour s’élève un jour ) : elle est que cette migration massive s’effectue depuis des sociétés primitives , érotiques, où tout est gouverné par Éros , et empêche, interdit toute possibilité pour l’Europe de cesser d’être une société érotique et pour l’humanité européenne de dépasser Éros pour Agapé , c’est à dire de passer de la « Science sans conscience «  à la science avec conscience , au déplacement dans l’axe de la vie religieuse, à la science non orientée vers la puissance de l’etre, mais vers la pensée amoureuse de l’Idée.